dixon go west

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dixon go west

Message  dixon le Sam 5 Avr - 1:31

bon
à la demande du suprÊme ... je fais un copypaste de t@d pour la soirée diapo du classikspirit Arrow

samedi matin 8 heures, coup de fil d'un copain ...
salut ... et si on se cassait faire un tour ?
....cool ...... Cool

... j'embrasse dixongirl encore endormie ... bon, ben... :? ... j'me casse jusqu'a mercredi avec des potes,
tu peux te re-endormir ... albino

j'emballe mon bardas à toute vitesse avant qu'elle ne reagisse , et customise la tird "gaucho-staïle" en un tour de main avec des sacoches recupérées sur une harley... afro
(en fait ça fait un moment qu'un petit tour du coté de la cordillère nous trotte dans la tête, mais à cause du boulot et d'une actualité problematique -voir plus tard - , on a du annuler au dernier moment deux fois déjà ...
la troisieme semble la bonne) Very Happy
bien sur, pas un mot à ma femme ni à mes gosses ... en bon père de famille j'ai promis de ne plus faire de voyage à moto depuis mon accident de l'an dernier. Cool Cool Cool

En arrivant au rendez-vous au magasin de mon pote (concessionaire nippón)... surprise, deux autres “compañeros” se sont joint au trip au dernier moment , des motards d'elevage montés sur des bidets chimiques, mais bon on fera avec!
Ezio mon pote fera le voyage avec sa sublime SRX ex-dixon , il doit avoir des couilles en acier.
mon etron fera le mulet pour les fringues et lui ne chargera que les zoutils et autres pieces ... là ou on va il vaut mieux pouvoir se demerder.



A midi pétantes on se fait la malle ... cap à l'ouest ... les premiers 600 km de pampa sont vite avalés grace aux routes nationales en bont état... c'est facile, c'est tout droit. Very Happy



dans les stations service, aux pompistes qui nous demandent où l'on va, on repond " loin de la maison" en fait, on n'a aucune idée de là ou l'on se dirige,
vaguement l'idée d'aller au Chili ... on verra bien selon le temps, et cette liberté dans la tête est vraiment un sensation géniale . Pour moi qui ne vit qu'en fonction de programmes à remplir,
de délais à respecter etc ...ne pas savoir ce que je vais faire pendant 5 jours et n'en avoir rien à foutre .. ça n'a pas de prix.
Mes copains sont dans le meme etat d'esprit, ce matin personne de nous ne savait qu'il allait partir, et l'on se sourit comme des gosses quand on evoque une destination.


vous remarquerez que le motard argentin a la meme gueule de gros con qui identifie bien l'espèce motard à travers le monde .


50 kms apres, une forte pluie nous refroidit un peu l'etat d'esprit, de plus nous entrons dans la zone pampeane qui est en conflit ouvert avec le gouvernement de Buenos Aires.Les paysans coupent les routes avec barrage musclé sur fond de pneus qui crament . quand ce ne sont pas des herses mises à l'envers couchées sur la route pour eclater les pneus des camions Shocked ... ( quand y'a un pekin à coté tu as le temps de voir et de freiner mais quand y'a personne ...)
et c'est donc completement morts que nous decidons d'arreter dans un bled pour la premiere nuit. Heureusement les gens du " campo" ont de la sympatie pour nous et nous laissent passer les barrages .. les camions et les bagnoles n'ont pas la meme chance, il y a des routiers qui sont bloqués depuis deja 15 jours...
A l'etape du soir , le"club social" du village, le vin coule à flots , la viande est un festin et il y a plein de filles court vêtues aux tables voisines .
les langues se delient, on demande à un type comment ils font pour garder les routiers tranquilles (ils sont connus à juste titre pour etre tres violents et leur leader, le Jimmy Hoffa local un certain Moyano, est l'allié de la presidente ... la veillle , les gros-bras du syndicat ont été "largués"sur des manifestants à buenos-aires .... y'a eu pas mal de dégat !)
le type rigole et nous confie que les producteurs de soja payent le restau et les putes tous les soir aux routiers ... dans ce bled il y en a pres de 300, imaginez l'ambiance....

je m'endors bercé de rêves bizarres ou serait-ce les glapissements qui viennent des autres chambres. Cool

vive l'argentine

Sleep Sleep Sleep



le lendemain , on demarre d'exellente humeur grace à un ciel bleu et la promesse d'une journée "espactacular" comme on dit ici...mais attention, le climat de la pampa est traître...



bordel....... 5 km apres le départ le ciel ouvre en grand ses vannes ... et devèrse un veritable déluge de vent , grèle et trombes d'eau .... si on rajoute les routes en etat moyen et les camions qui te doublent dans un grand fracas de bruit et de boue , c'est chaud et je commence à flipper un peu. Crying or Very sad
ça va durer toute la journée ... Neutral
le probleme est que les distance sont tres grandes et que l'on ne peut pas s'arreter au milieu de nulle-part donc il faut bien tenir le coup. No
Soudain, au milieu de nulle part, un barrage de police nous arrete, la route est coupée par un espèce de lac d'environ 500 metres de large . au milieu, sur le toit , repose un 4x4 . le flic nous explique que la bagnole a embouti l'eau à grande vitesse et s'est retournée : bilan deux morts .

il y a une ambulance au bord de l'eau qui recupere les corps . le tout sous une pluie battante j'ai le moral à zero.

Mais il faut passer coute que coute, en depit de la police on envoye les deux transalp en reconnaissance .il doit y avoir 80 cm d'eau au milieu. No


Ezio se lance avec la SRX à fond les gaz mais super debrayé pour ne pas que l'eau entre dans le pot. Je le suis avec la meme strategie ,mais je vais trop vite et suis obligé de freiner pour ne pas me payer la SRX, grosse erreur .. l'avant plonge et le moteur crèe une espece de vague qui me passe au dessus du casque. Shocked
Par miracle la tbird ne cale pas (les pots sont sous l'eau) et je passe de l'autre coté .
Vivant mais completement trempé et il reste 150 km por arriver à un endroit décent avec douche chaude.

on doit rouler avec les warnings et ne peut pas depasser les 70 km/h tant on y voit rien, avec mon casque semi-fermé je ne sens comme un scaphandrier qui aurait une fuite ... les vetements de pluie ne servent plus à rien ... c'est la Bérézina.

Quand on arrive à l'hotel, je suis plus mort que vivant,les doigts de ma main gauche (accidentée) ne veulent plus bouger , il y a un elevage de poissons dans chaque sacoche et bien sur toutes les fringues baignent dans le jus (en depit des sacs plastiques).

On a du faire 500 bornes en 10 heures. Embarassed
Apres une bonne douche brulante et un bon diner, le moral revient fort quand les types de l'hotel nous confirment qu'ils vont bosser tard mais que nos fringues seront lavée et sechées pour le lendemain .Sympa les gars.

Sleep Sleep Sleep

Il pleut toute la nuit mais au matin, miracle, on decouvre un tres beau panorama depuis notre chambre






Nous somme arrivés dans la zone de la pré-cordillère ou les routes sont un peu moins droites.
D'un commun accord, nous decidons d'aller un peu au nord vers la province de San Juan .
La route est magnifique, il n'y a pratiquement personne c';est le bonheur total surtout apres l'etape de la veille.



Seul petit detail, dont nous ne mesurons pas l'importance tout de suite, nous commençons a rencontrer quelques problemes pour nous ravitailler en essence (comme consequence du blocus routier) et devons faire une
queue importante aux stations service.






Mais cela ne nous empeche pas de gouter à cette sensation unique de grands espaces et de liberté . Cool

San juan est vite avalé, on decide de redescendre plus au sud, vers la region de Mendoza célèbre pour son industrie vinicole et etape obligatoire pour aller au Chili.



Les paysages changent un peu, les montagnes se dessinent vaguement à l'horizon et partout cette gentilllesse des gens envers nous (il faut avouer qu'il y a tres peu de motards qui font la route, on n’en a pas croisé un seul depuis qu'on est parti).



L'idée principale reste de tracer de la route, et par conséquent nous decidons de ne pas aller au chili car il y a des problemes à la frontiere (toujours les conséquences de ce fameux blocus) et le risque de se retrouver en rade tout là haut est serieux.
Nous continuons donc vers le sud , la region de San Rafael , connue pour ses paysages desertiques. On arrive le soir avec les montagnes en point de mire.
Je decide de marque une petite pause, les copain etant partis à la recherche d'un hotel .
Là , fourbu et seul, dans la tranquilité du soir , je me suis fait une petite clope dont je me rappelerai toute ma vie.


dixon
classic tout neuf

Messages : 310
Date d'inscription : 17/03/2008
Localisation : very deep south

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  dixon le Sam 5 Avr - 1:38

nous decidons de nous enfoncer un peu plus dans la pré-cordillère le long d’une petite route qui suit le Canyon de l’Atuel , petite riviere ou l’on pratique beaucoup le rafting en été pour essayer de passer la nuit dans un espece de gite avec cabanes au bord de l’eau .





le temps de prendre quelques photos et de s’envoyer quelques bieres au bord de l’eau il faut repartir fissa, le tonnerre gronde au dessus de la montagne, la route est belle mais en pietre etat et la nuit tombe.



J’ai aucune envie de terminer trempé heureusement, un des bidets chimique est “arbre-de -noel equiped” et ses phares xenons illuminent les parois verticales qui se referment sur nous.
A peine arrivés, l’orage eclate.

Bonne surprise là-aussi, le gite abrite un restaurant fameux dans le coin pour ses truites. On est seuls dans la salle mais apres quelques bouteilles de chardonnay local , l’ambiance commence a chauffer et les petites serveuses desoeuvrées ne semblent plus aussi farouches .

Il ne s’est rien passé ce soir là. …


Sleep Sleep Sleep



Mardi matin le reveil est un peu dur … et pour evacuer les brumes du cerveau l’on decide de remonter la route du canyon le plus loin possible (en etant conscient que l’asfalte laisse place à une route de terre au bout de 50 km) .





Ça change des lignes droites mais je roule comme une tafiole à cause de la presence de gravillons… ezio, sur la SRX qui est dans sont élément, se regale il enfile les tunnels larges de 3 m à fond roulant comme un damné. Une rencontre inopportune avec un 4x4 local calme ses ardeurs .



le paysage devient tres beau , la terre prend des couleurs rares … et toujours cette magique sensation d’espace vierge . :love:






J’arrive à me farcir environ 20 km de route de terre avant de declarer forfait … la pluie de la veille a générée trop de boue … la SRX est au supplice aussi. On fait demi-tour , direction San Rafael ville, pour prendre un verre à une terrasse.







Nous decidons d’un commun accord d’entamer le chemin du retour en traversant le sud de la province de SanLuis , zone deserte où il faut bien calculer le coup question ravitaillement : une pompe tous les 180 km (avec du bol).
Le paysage est assez different de celui de l’aller, plus verdoyant mais la route est toujours aussi droite.




Quand on arrive à la pompe au milieu de nulle part, les employés nous recoivent avec le sourire …pas d’essence … et ce depuis une semaine
Le prochain bled est a 140 km et (d’apres eux) il n’y a pas d’essence non plus.
La galère…nous envisageons payer un local pour charger les bécanes sur une remorque et nous emmener jusqu’a là bas , mais en discutant un peu le bout avec des gendarmes, ils nous indiquent un atelier mecanique qui pourrait avoir quelque chose.
Bien sur, le patron de l’atelier est le cousin du flic et accepte de nous ceder “gentiment” 15 litres à un prix faramineux ….perso j’aurais meme payé plus cher tant je suis content de me sortir de ce piege….. Vive l’argentine





On fait donc un detour de 200 km environ pour aller chercher de l’essence … à partir de maintenant, on se renseignera bien.
Le soir tombe et l’on se retrouve à 400 bornes de l’etape prévue, on decide de voyager de nuit (pas trop recommandé à ause des sangliers qui traversent la route, du marquage au sol inexistant et surtout de la quantité invraisemblable d’insectes qui viennent s’eclater sur ton casque. affraid
Comme d’habitude on demarre tranquille, puis , comme d’habitude on se lache et c’est un grand moment d’ivresse , celui de debouler à fond la caisse, au milieu du desert au coeur de la nuit, avec pour toute compagnie trois points lumineux qui serpentent et le vrombissement regulier du T3. What a Face

On arrive au milieu de la nuit dans le bled prevu … acceuillis par les grevistes et les pneus qui crament … :#: .comme il y a de l’animation, le troquet local est encore ouvert …

Apres une bonne nuit, il ne nous reste plus qu’a entamer le dernier jour, 650 bornes de pampa morne plongée dans le brouillard .
Le retour à la megalopole est un peu bizarre … j’ai l’impression de debarquer d’une autre planète.

dixon
classic tout neuf

Messages : 310
Date d'inscription : 17/03/2008
Localisation : very deep south

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  Invité le Sam 5 Avr - 11:13

Génial !

Mais c'est malin : maintenant j'ai une furieuse envie de me barrer pour nulle part...
Je colle le sac de réservoir sur le Z et je file faire le tour... du pâté de maison !

L'aventure...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  Enzoo le Sam 5 Avr - 11:40

ahhhh Dixon c'est que du bonheur , c'est bôhhh .....
et enfin des virolos .... lol! lol!
Génial la suite

Enzoo
classic tout neuf

Messages : 268
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  porco grosso le Sam 5 Avr - 12:14

La claque ! Y'a tout la bas niveau paysage !
Et ces ptites aventures c'est tout les we ? bounce


Dernière édition par porco grosso le Dim 6 Avr - 1:14, édité 1 fois

porco grosso
classic tout neuf

Messages : 185
Date d'inscription : 08/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  piero le Sam 5 Avr - 15:32

ça claque la chatte à mémé hein ? albino

_________________
www.classic-spirit.com

piero
classic ancien

Messages : 3981
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  l'périgourdaingue le Sam 5 Avr - 20:22

Trop-bon dixon !! Cool Cool Cool merci nous faire profiter de cette magnifique sortie ; je viens de faire voir à un pote motard qui n'a pas d'ordi : il est envouté grave : tu crois qu'il veux aller là-bas ? nan ! il veux s'acheter un ordi !! lol! sinon c'est bon à savoir que l't-beurd est 'amphibie" !! study

l'périgourdaingue
classic ancien

Messages : 2365
Date d'inscription : 07/02/2008
Localisation : Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/chopsandbob

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  Neehl le Sam 5 Avr - 20:45

Merci

Neehl
classic tout neuf

Messages : 118
Date d'inscription : 13/02/2008
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  badgam le Lun 7 Avr - 10:32

raaaaarrrggghhhhhh un régal !! 'tain le trip d'enfer .... ENCORE !! Cool Cool

badgam
classic ancien

Messages : 1954
Date d'inscription : 08/02/2008
Age : 44
Localisation : Trappistland - Au pays de l'escavèche et de la frite ...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.karkass.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: dixon go west

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum