Un temps que les moins de 20 ans ...

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Ven 8 Jan - 21:24

'tain, j'ai un fan Very Happy
Ca va venir... promis. Smile

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Mer 27 Jan - 12:57

bounce
(en langage "Testi")

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Sam 30 Jan - 13:13

Mauvaise nuit

Enfermé dans mon rêve, j’avais passé la nuit à croiser des fantômes de soldats courant dans tous les sens en même temps que claquaient des portes derrière moi, sans que je n’en perçoive la matérialité. Ou était-ce des coups de feu ?

Je me réveillai au matin la tête pleine de ces cauchemars nocturnes, un peu groggy, quand tout, autour de moi, paraissait figé dans un silence rassurant. Les rêves bizarres avaient cessé d’un coup, comme un film qui se coupe avant la fin, mais j’en percevais encore les gribouillis sur l’écran du sommeil.

Découvrant l’endroit où j’avais dormi, je fixais mon attention sur les détails rassurants de la nature, presque hypnotisé par tant de beauté offerte : la toile d’une araignée scintillante de rosée et le déplacement d’un nuage à l’intérieur de ce cadre, la densité des tiges végétales d’une mousse collée à la pierre, ses nuances de verts.

Je goûtai progressivement à la fraîcheur du jour, bien calé dans mon duvet, me délectant de la lumière timide du début de la journée comme d’une gourmandise. Me revenait l’odeur du café et de la tartine de beurre que me préparait le paternel à mon réveil. Le lent balancement entre l’envie de rester au fond du lit et la nécessité pressante d’un passage aux toilettes.

Il avait plu un peu durant la nuit, mais j’étais au sec dans mon duvet home-made, ce qui en soi était une victoire personnelle sur une nature potentiellement hostile.

J’avais rencontré en Italie des officiers anglais vêtus d’une capeline en coton, enduite de wax, une espèce de graisse à étaler à l’aide d’une brosse souple et d’un sèche-cheveux.
Cette opération avait l’avantage de rendre la toile imperméable en saturant de graisse la fibre de coton. L’astuce consistait alors à superposer deux couches de tissu sans contact entre elles ni piqûre pour éviter la conduction de graisse à l’intérieur de la doublure sèche.
J’avais exploité l’idée et ça avait fonctionné parfaitement.
J’étais content d’avoir pu éviter l’encombrement d’une toile de tente sur la moto et satisfait de profiter de ma découverte. Presque fier.

Repoussant le pan de la couverture, je me levai finalement en forme. J’enroulai le duvet précautionneusement en le fixant avec des sangles, avant de le ranger à l’arrière de la selle, contre le rail du buddy.

Je décidai ensuite de préparer un peu café à l’abri du muret de pierre.
Cherchant partout un peu de paille sèche pour démarrer le feu, j’avais eu l’idée de fouiller dans un trou de lapin que j’avais repéré et glissant mon bras dans la cavité, j’en avais ramené une poignée. J’allais pouvoir me réchauffer et avaler un peu de liquide noir.
Je fis un brin de toilette, nettoyai ma cicatrice avec soin, et peu à peu retrouvai l’optimisme que me procurait la perspective d’une ballade en moto.

La carte étalée sur la selle, je fis le point, envisageai le tracé de la route avec l’espoir de rencontrer en chemin une station service pour le plein d’essence et remplacer le pneu qui avait éclaté.
Jetant un œil vers la machine, je fus rassuré de constater que la réparation de fortune avait tenu le coup.
J’allais pouvoir continuer et descendre dans la vallée.


... à suivre ...

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  testi le Sam 30 Jan - 20:05

ahhhhhh ! vazy, lâche-toi ! j'adore !

testi
classic tout neuf

Messages : 269
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Sam 30 Jan - 22:51

La vallée

J’ai mis presque une heure pour franchir le col de cette montagne et me laisser glisser en seconde jusqu’à la rivière qui marquait l’entrée dans la vallée. La moto semblait guidée par l’envie d’une météo plus clémente et d’un retour à la civilisation.




Tout avait repris sa place progressivement, le moteur tournait rond et la moto avançait sur une route définitivement bitumée. Je croisais même quelques voitures de touristes, et répondais maintenant à leur bonjour, joyeux de me retrouver dans le flux d’un trafic plus rassurant.
Tout en conduisant, je testais l’arrimage des bagages qui tenaient le coup malgré les soubresauts de la moto. C’était comme si chaque morceau de l‘équipage avait trouvé sa place et refusait d’en bouger. La pompe n’avait pas glissé d’un pouce et jusqu’à l’extincteur qui avait cessé de fuir, juste un petit suintement de pyrène que j’avais stoppé avec un chewing-gum autour du robinet.

Il était prévu que je traverse quelques petits bourgs avant d’entamer la traversée du désert, et je me faisais, mentalement, la liste de ce que j’avais à y faire. En priorité la moto à réparer, et puis l’achat d’huile et de nourriture.
Ensuite une douche et une viande grillée. J’avais envie d’une viande.
Il devait me rester quelques dollars en poche, et la pensée de devoir stopper ma course pour bosser ne m’enchantait guère. Mais je voulais anticiper sur la longue traversée du Middle Ouest et amasser le maximum d’argent.

Le paternel avait dû passer quelques coups de fil. J’avais juste à dégoter la concession Harley locale et me présenter au patron avec un sourire de cow-boy qui vient de terminer sa journée, le genre d’attitude sensée dire tout haut « j’ai fini le boulot chef, mais je suis cool et je reste dans la course ».

Ca plaisait, cette attitude du gars bien sympa et disponible, et j’en jouais quand il s’agissait d’aller livrer à un client un vieux tromblon sur lequel j’avais pas mal bossé. Je me présentais comme ça, avec la casquette posée sur l’arrière du crâne, les bras le long du corps. Je livrais en fin de journée, et le scénario était bien rôdé : j’avançais vers le client en m’essuyant les mains dans un chiffon graisseux. Rien que ça.
De ce fait, le type marquait une hésitation avant de me serrer la main, et j’avais mon avantage dans l’entame du discours.
Il comprenait aussi que je venais de bosser pour lui tout l’après-midi, rapport à la crasse qu’il avait bien voulu me laisser avec la panne ; il se sentait alors redevable et un peu crétin de n’avoir pas su vidanger tout seul son moteur.
Toujours penser que le rapport de force est le mode de relation le plus primitif et le plus efficace si on veut avancer dans ce monde en conservant l’avantage.


... A suivre ...

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  La nonne le Dim 31 Jan - 0:07

testi a écrit:ahhhhhh ! vazy, lâche-toi ! j'adore !
Enfin!....te lâches pas trop non plus! Hein!
Contentes-toi simplement d'lacher l'encre! Wink

La nonne
classic recent

Messages : 1146
Date d'inscription : 11/02/2008
Age : 58
Localisation : Côte sud de la seine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Dim 31 Jan - 15:28

bounce
On en redemande !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  jnck le Mar 2 Fév - 12:19

p'tre mettre tout ça sous forme de livre électronique nan ? car ça en vaut vraiment la peine

pour te donner une iD http://issuu.com/squareupmedia/docs/sm_42_travel

http://www.formastore.net/A-quoi-sert-le-site-ViewletPlace

jnck
classic tout neuf

Messages : 393
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 52
Localisation : bouillon cube en RP

Voir le profil de l'utilisateur http://garagecafe.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Mar 2 Fév - 14:28

@jnck : merci pour les liens. Oui, l'idée serait de "relier" tout ça, avec les tofs. D'en faire quelque chose qui se tient et qu'on peut relire. Je finis l'histoire et je vois avec un éditeur et/ou une mise en ligne sous la forme d'un book numérique, ça me plait bien ça.

Very Happy Very Happy Very Happy

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Mer 3 Fév - 20:13

L’idée de ne pas pouvoir réparer tout seul sa bécane à trente berges, c’était comme devoir compter sur quelqu’un pour enfiler ses chaussettes. J’avais connu ce type de situation, et j’en gardais un souvenir d’extrême mortification, dû à l’impossibilité physique d’aller où mon regard portait.
Gagner mon indépendance avait constitué alors l’essentiel de mes pensées, et j’avais refusé toute aide dès que mes guiboles avaient réussi à me porter jusqu’aux toilettes, ce qui constituait à mes yeux la première étape vers un statut d’humain autonome, préalable à toute ambition de liberté ultérieure.


J’avais croisé un panneau indiquant une ville toute proche et suivant le flux des voitures qui se densifiait, je suis arrivé dans ce qui constituait un ensemble de bâtisses modernes et proprettes. Poursuivant jusqu’au centre, un espace dégagé s’ouvrait sur un jardin municipal entourant un kiosque de style européen. Un podium surmonté d’une coupole en fer forgé devait servir aux concerts de la clique municipale, les dimanches après-midi.
L’ordonnancement des rues, la présence de trottoirs surélevés construits en planches savamment agencées dégageaient un sentiment de propreté bourgeoise qui contrastait avec ce que j’avais l’habitude de voir dans mon coin, quand le sable, poussé par les bourrasques d’automne, recouvrait jusqu’à l’ébauche d’un trottoir fait de vilaines planches.

Derrière le kiosque, apercevant ce qu’il m’avait semblé être une Indian Big Chief, j’ai stoppé ma moto et poussé du talon la béquille latérale, en laissant un espace entre la Harley et l’Indian.
Comme je dévissais le bouchon du réservoir gauche pour jauger le restant d’essence, un grand type s’est pointé devant moi et s’est tenu bien droit sur ses jambes en plaçant ses poings sur ses hanches. Nos regards se sont croisés et j’ai noté qu’il devait être plus âgé que moi, du style la quarantaine et qu’il portait une casquette de marin couverte de pin’s en métal.
Un autre homme l’a rejoint, et il portait aussi une casquette de couleur sable quand celle du premier laissait apparaître un tissu bleu sombre derrière les bouts de métal.

« C’est pas vrai, Larry, une Harley qui roule et qu’est pas d’ici. J’en reviens pas, de c’te brêle, c’est quoi tout ça ? » et désireux de se faire son opinion, j’ai vu la casquette bleue descendre les marches du trottoir et faire le tour de ma moto, les mains toujours posées sur ses hanches.
Je revissais le bouchon du réservoir et le plus grand continuait son monologue en ignorant ma présence. J’ai mis ce manque de savoir vivre sur le compte de l’étonnement et apercevant un steack house un peu plus loin, j’ai chargé sur mon dos l’essentiel de mon bagage.
J’allais quitter les deux motards, toujours occupés à détailler ma machine, quand la casquette sable a posé sa main sur mon épaule :
« Bonjour mon gars. C’est pas fréquent qu’on s’arrête ici. Encore moins avec un engin comme ça. Tu vas où ?
- Manger un morceau et boire une bière juste au bout de la rue.
- Non, j’veux dire, t’as de la famille dans le coin ? Tu voyages tout seul ? »

J’ai posé mon sac et suis resté un moment silencieux, à me demander si c’était bon pour moi de laisser mon steack refroidir. Et puis le grand a rejoint la casquette sable et on a entamé tous les trois une conversation autour de qui m’amenait dans le coin, de ce que je projetais de faire et de ce qui allait m’arriver si je trouvais pas du boulot rapidement.



... à suivre...

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Jeu 4 Mar - 9:55

... (?)

Bon alors Dayton : la suite merde ! bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Sam 6 Mar - 14:32

Bon, faut qu'j'avance dans ce récit. En ce moment pas trop le temps because le taff, mais j'ai tout dans la tête, ça devrait le faire bientôt. J'vous oublie pas..
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Mar 21 Déc - 10:30

Evil or Very Mad
ça m'manque, pas vous ?
study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  testi le Mer 22 Déc - 11:14

si !


testi
classic tout neuf

Messages : 269
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Ven 24 Déc - 8:29

Salut les potos.
J'ai repris le récit. La suite arrive.. grâce à vous qui me stimulez grave. Basketball

Promis, des nouvelles de COAST TO COAST dans pas longtemps...
Et l'idée d'un bouquin électronique avec de la zique, des videos d'époque et du son.... Faut que j'vois avec le PIERO comment on peut monter ça. drunken drunken drunken

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Ven 24 Déc - 11:04

Génial !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  La nonne le Ven 24 Déc - 14:33

Fais nous rêver! Wink

La nonne
classic recent

Messages : 1146
Date d'inscription : 11/02/2008
Age : 58
Localisation : Côte sud de la seine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Ven 18 Fév - 11:54

Bon alors ?....
bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Invité le Ven 10 Fév - 13:48

ça va faire presque un an... Sniff... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  La nonne le Ven 10 Fév - 18:15

Il est bloqué dans les congères.
Tu dis "snif", t'as choppé un rhume?

La nonne
classic recent

Messages : 1146
Date d'inscription : 11/02/2008
Age : 58
Localisation : Côte sud de la seine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  DAYTON le Mar 14 Fév - 10:01

Ca me touche, votre insistance. Allez, bientôt une surprise.... Very Happy Very Happy

DAYTON
classic tout neuf

Messages : 179
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 60
Localisation : PUNAAUIA Polynesie francaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps que les moins de 20 ans ...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum